L’entretien de motivation EOPAN

Vous avez, ou vous aller, constituer un dossier EOPAN et vous êtes désormais convoqué pour un entretien à votre CIRFA ?

Vous ne savez pas à quoi vous attendre et vous aimeriez, d'ores et déjà, vous préparer au mieux à celui-ci ? 

Alors lisez cet article. Il va vous apporter plusieurs éléments de réponses.

L’entretien de motivation EOPAN : de quoi s’agit t’il ?

Il s’agit du premier entretien que vous allez passer lors du dépôt de votre candidature EOPAN. Il se fera donc avec un recruteur de votre CIRFA référent.

C’est un entretien qui dure entre 30 et 45 minutes. Il permet au recruteur d’en s’avoir plus sur vous, sur vos motivation et sur la maturité de votre projet EOPAN.

Bien que ce ne soit pas l’entretien le plus difficile de la pré-sélection, il s’agit de votre premier contact avec l’institution. Il est important de faire bonne impression, sachant que des notes seront prises sur chaque étapes de votre sélection. 

Allez y avec l’état d’esprit que cette étape compte déjà pour la suite !

Déroulement de l’entretien

Si vous aviez déjà complété et envoyé votre dossier de candidature au CIRFA, le recruteur passera en revu les différents documents et les compilera de manière informatique. Cela dure environ 30 minutes et permettra de briser la glace avec votre interlocuteur.

S’en suivra ensuite le fameux entretien de motivation qui durera, lui aussi, environ 30 minutes.

Qu’attend t on de vous lors de cet entretien de motivation EOPAN ?

Il n’y a pas vraiment d’entretien type. Celui-ci dépendra de votre recruteur et des réponses que vous donnerez aux questions posées. Les question s'enchaînent généralement suivant vos réponses. 

Néanmoins les éléments suivant sont recherchés :

  • Le candidat est il vraiment motivé
  • A t il conscience de ce qui l’attend (étapes de sélection, cursus de formation, carrière, etc…)
  • A t’il des connaissances qui traduisent son intérêt et sa motivation

Ce sont les principaux axes qui ressortiront au travers de l’entretien. Ayez un projet construit et montrez que vos choix sont réfléchis. Questionnez vous bien sur le pourquoi de votre candidature et sachez l’exprimer. Aussi réfléchissez à quelles seraient vos issues de secours en cas d’échec.

Après vous avoir questionné sur la construction de votre projet, le recruteur vous posera plusieurs questions relatives à votre culture sur l’aéronautique navale. Cela lui permet de savoir si vous êtes vraiment intéressé par le sujet.

Le recruteur ne rentrera pas forcément dans le détail du détail. Il veut surtout être sur que vous n’êtes pas là, juste parce que vous avez vu de la lumière. Néanmoins, présentez vous avec le maximum de connaissances possibles, c’est le meilleur moyen de prouver votre motivation.

Le rôle du recruteur à ce stade est de valider si ça vaut le coup de vous faire entamer le processus de sélection. S’il voit que votre projet n'est pas assez solide et réfléchi et que vous n’avez pas de connaissances, il prendra surement la décision de vous faire revenir plus tard.

Quelques conseils sur l’attitude à avoir

Maintenant, passons en revue quelques conseils qui sont valable pour tout type d’entretien.

La tenue

Sans aller jusqu'au costume, présentez vous avec une tenue sobre et propre. Évitez les tenues fantaisistes ou trop cool, vous êtes au CIRFA, à l’armée.

La coiffure

Tout comme pour la tenue, la coiffure doit être propre. Si vous êtes un homme, essayez au moins d’avoir les cheveux dégagés sur les côtés et l’arrière de la tête. Même si vous n’êtes pas encore militaire, cela montre que vous êtes déjà prêt à adopter les codes de l’institution

De même pour barbe, faites en sorte d’avoir une barbe propre ou de vous raser complètement.

Si vous êtes une femme, vous pouvez adopter une coiffure avec les cheveux attachés. C’est ainsi que sont coiffées les femmes militaires que vous croiserez.

La posture et la position des mains

Tenez vous droit sur votre chaise avec les jambes alignées et les pieds posés bien à plat. Cela semble être du détail mais la posture a un vrai rôle lorsque vous passez un entretien.

Posez vos bras sur le bureau devant vous de manière naturelle. Cela permet également de garder une bonne posture en montrant une certaine ouverture.

Le regard 

Je sais que pour certains il n’est pas évident de regarder les gens dans les yeux, mais le regard transmet beaucoup de choses lors d’un entretien. 

Essayez donc de regarder votre interlocuteur dans les yeux lors de votre conversation

Si vous n’y arrivez pas, vous pouvez regarder son nez ou sa bouche. Ce sont des options qui fonctionnent et qui ne seront pas gênantes pour votre interlocuteur.

La respiration et le contrôle de soi

Essayez de rester maître de vous même. Vous pouvez gérer votre stress en adoptant une respiration lente et en essayant de garder un débit de parole lent. Cela vous permettra de garder le contrôle jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise avec votre interlocuteur.

L’articulation

Cela peut paraître évident, mais le stress donne parfois un peu de fil à retordre. Comme le dit le paragraphe précédent. Gérez votre stress et articulez bien lorsque vous parlez au recruteur.

Etre naturel

Soyez vous même lors de cet entretien, et lors de tout ceux qui suivront d’ailleurs. N’entrez pas dans un rôle ou quoi que ce soit. L’idée de cet entretien et de toute la sélection est de savoir si votre personnage colle avec les besoins de la Marine. La Marine sait ce dont elle a besoin et cela serait vous desservir que d’essayer de tromper l’institution.

Vous êtes prêts ?

J’espère que cet article va vous permettre de mieux appréhender ce premier contact avec la Marine nationale.

Si vous voulez en savoir plus sur le reste du cursus et de la formation, j’ai rédigé un petit guide qui vous apportera beaucoup d’informations. Il retrace, de A à Z, le parcours d’un EOPAN, du dépôt du dossier jusqu’à l’affectation en flottille.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour le recevoir :

Articles recommandés

  • EOPAN : L’épreuve du SEPIA

    Dans cet article, vous aurez des renseignements sur le principe et le déroulement de l'épreuve du SEPIA.


  • Comment devenir EOPAN ?

    Dans cet article vous découvrirez les grandes étapes de présélection et de sélection pour devenir EOPAN !


  • Les tests de la présélection EOPAN

    Vous comptez candidater à la sélection EOPAN mais vous ne savez pas exactement quels tests vous attendent ? Cet article décrit les tests que vous aurez à passer à Lanvéoc puis à Toulon !